Aides à la rénovation énergétique de l'habitat

Si votre logement présente de fortes déperditions thermiques, si vous avez des difficultés pour le chauffer ou si votre logement n'est plus adapté à vos besoins ou à vos capacités, des aides peuvent vous permettre d'entreprendre des travaux de rénovation.
► Mon projet Rénov, e dispositif métropolitain d’aide à la rénovation énergétique

Répondant à une politique de l’habitat visant à  améliorer l’efficacité énergétique de l’ensemble des logements de la métropole, Mon Projet Rénov propose différents dispositifs, notamment pour la rénovation de l'habitat des foyers modestes ou très modèstes, mais aussi pour les logements individuels ou en copropriété, souhaitant atteindre le label BBC (Bâtiment Basse Consommation).

Vous pouvez alors, sous conditions, bénéficier d'un diagnostic de votre domicile et de conseils quant aux travaux nécessaires, mais aussi être aidé dans le montage financier des travaux . Ces prestations sont prises en charge par Nantes métropole.

Retrouvez toute l’offre Mon Projet Rénov sur metropole.nantes.fr/renover-logement

► Des permanences à la Mairie annexe

Pour toutes les questions relatives à l’amélioration de votre logement ou aux aides mobilisables, en complément des aides Mon Projet Rénov, vous pouvez prendre rendez-vous avec un conseiller des organismes suivants :

► Espace Info Energie (EIE) 
► Soliha
au 02 40 08 03 30 ou sur info-energie-paysdelaloire.fr

Une rencontre peut alors être organisée directement à la Mairie annexe du Pellerin, lors d’une permanence.

► Estimez le montant des aides auxquelles vous êtes éligibiles sur Simul'Aides

Avant d'entreprendre des travaux de rénovation dans votre logement, vous pouvez effectuer une simulation des aides auxquelles vous pouvez prétendre sur la plateforme Simul'Aides. Celle-ci permet de calculer le montant des aides financières disponibles pour vos travaux de rénovation énergétique.

Vos revenus sont pris en compte ainsi que les gains écologiques des travaux comme la réduction de l'empreinte carbone des installations intérieures du logement par exemple.

► Les gestes pour réduire la consommation d’énergie de son logement

Les ménages sont invités à participer à l’effort national de sobriété énergétique, afin de limiter les coupures d’électricité, de réduire leurs propres factures et de réduire les émissions de gaz à effet de serre sur le territoire. Suite aux récentes augmentations du prix du kWh d’électricité, dont la plus récente de 15%, et en prévisions de celles attendues, c’est d’autant plus intéressant financièrement de limiter sa consommation.

Des gestes simples au quotidien permettent de faire des économies d’énergie significatives : limiter le chauffage à 19ºC dans les pièces à vivre et 17ºC dans les chambres, fermer les volets la nuit, préférer baisser le chauffage de 4ºC lorsque le logement est vide plutôt que de le couper, privilégier les modes Eco des électroménagers, favoriser les douches plutôt que les bains, utiliser des ampoules LED, charges ses appareils sur les heures creuses, entre autres. 

Étant donné que plus de 62% de la consommation d’énergie d’un logement est dédiée au chauffage, ces points d’action sont les plus efficaces. Pour les logements à grande superficie chauffés à l’électricité, il est notamment recommandé d’envisager la pose d’une pompe à chaleur air-air, qui utilise l’énergie présente dans l’air et limite donc la consommation d’électricité. 

Les élus

Suivez-nous : Facebook You Tube