Cadre de vie et urbanisme : Habiter mieux, se déplacer mieux...

Habiter mieux, se déplacer mieux et conserver l'attractivité du paysage périurbain...
Au fil des années, la commune du Pellerin s'est dessinée en forme de «croissant de lune» dominant la Loire. Sa diversité architecturale, son port ligérien et ses 94 % d'espaces naturels lui donnent son caractère pittoresque, agréable, apaisé et harmonieux. C’est ce patrimoine que la municipalité a à cœur de protéger tout en accueillant les constructions répondant aux besoins des nouveaux habitants et aux exigences réglementaires. 

En 2014, la ville a engagé avec l’ensemble des communes de la métropole nantaise une démarche participative pour élaborer le PLUm (Plan Local d'Urbanisme métropolitain), qui entrera en vigueur en 2018. Cet outil d’aménagement et de planification a pour objectif de construire une métropole, pour tous, plus mixte, plus compacte et plus économe en déplacements. Il précisera les orientations futures du territoire, tout en tenant compte de l’identité et des spécificités de chaque commune.

Au Pellerin, le PLUm entend notamment être attentif à la préservation des grands espaces naturels et agricoles et privilégier les constructions là où existent les réseaux d’eau, d’électricité, d'assainissement, etc. (bourg et villages équipés en priorité ). 


Habiter mieux...
Dans un cadre réglementaire contraignant, la municipalité doit, à la fois, éviter l’étalement urbain dans la campagne environnante, permettre la construction d’habitations privées et atteindre un parc de logement sociaux de 25% à l'horizon 2025. Des objectifs difficiles à concilier sans repenser la ville sur elle-même et qui imposent de combler les parcelles «en friche» et d’accepter une densification raisonnée du bourg. 

► Le Logement :

La commune doit construire plus de 225 logements sociaux dans les 9 prochaines années pour atteindre les 25% exigés par la loi. Refusant les programmes «100 % social», la municipalité demande, dans toutes les opérations immobilières d’envergure de respecter les points suivants : mixité sociale, insertion environnementale, qualité architecturale et densité modérée. 

► Le développement urbain :

Pour le confort de ses habitants, mais aussi pour limiter la consommation d’espaces classés agricoles et naturels, la commune veille à construire et à répartir l’habitat dans les secteurs déjà urbanisés. 


Se déplacer mieux...
Alors que Le Pellerin s’agrandit, faciliter, apaiser et sécuriser les déplacements des habitants en centre ville ainsi qu’entre le bourg et les villages est essentiel. Pour répondre à ces objectifs, la Municipalité porte une attention quotidienne à la création d’aménagements et à l’entretien de la voirie avec Nantes métropole. 

► Des liaisons douces :

Avec le souhait de faire respirer le bourg , la municipalité crée et entretient des cheminements entre les différents quartiers de la ville. Ces liaisons douces contribuent à la qualité de vie des habitants qui, à pied ou à vélo, peuvent éviter les voies à forte circulation. 

► Le stationnement : 

Se déplacer mieux, c’est aussi pouvoir stationner momentanément son véhicule sans difficulté. or, force est de constater le manque de places au Pellerin. La ville propose des solutions pour y remédier. 


Retrouvez ce dossier dans son intégralité dans Les Nouvelles du Pellerin n°94


Les élus

Suivez-nous : Facebook