Le village de la Martinière

Il n'est pas possible de dire exactement quand ce village fut créé. Selon les historiens, son nom viendrait de Saint Martin, évêque de Tours et évangéliste de la Gaule au IVe siècle. Le village est cité comme lieu de passage des pèlerins se rendant à Compostelle dans les années 1000

Jadis le village était habité par des herbagers, des agriculteurs et des viticulteurs. Ils exploitaient les terres et les îles sur la Loire à l'aide de bateaux à fond plat : toues, gabarres et futreaux. Ces activités les amenaient probablement aussi à faire la pêche sur le fleuve. Ensuite, à l'époque de la mise en service du canal (1897), vinrent y habiter des Capitaines de navires, armateurs et chirurgiens. Un poste de douane avait été installé pour surveiller le trafic sur la Loire. A une époque, les commerces et débits de boisson étaient très nombreux. Le dernier café à être fermé fut celui de ''La canne à pêche''.Il faisait aussi épicerie, mais surtout magasin d'articles de pêche trèsconnu à l'époque.  

QUELQUES CÉLÈBRES HABITANTS DU VILLAGE...


Maxime Maufra, sculpteur et peintre impressionniste ami de
Gauguin (1861-1918).
Talma bertrand, architecte et ingénieur naval. Constructeur de
bateaux de compétition, vainqueur de nombreuse course internationales
(1872-1954).
Dr Gilbert Sourdille, ophtalmologiste renommé (1867-1962). 

A la «belle époque» des navires à vapeur reliaient Nantes à La Martinière. Le dimanche, ils amenaient les Nantais en grand nombre passer la journée, soit au bord du canal pour y pêcher à la ligne ou encore dans les restaurants du village où ils dégustaient les spécialités locales : brochet au beurre blanc et cuisses de grenouilles. L'après-midi se poursuivait en dansant sous les tonnelles. Le soir venu, ces mêmes vapeurs ramenaient tout ce beau monde à Nantes.

Suivez-nous : Facebook